Mission du Corps commun

« Seul organe de contrôle extérieur indépendant du système des Nations Unies à être mandaté pour conduire des évaluations, des inspections et des enquêtes à l'échelle du système, le Corps commun a pour mission:
 
(a) D'aider les organes délibérants des organisations participantes à s'acquitter de leurs responsabilités en matière de gouvernance dans l'exercice de leurs fonctions de contrôle de la manière dont les secrétariats gèrent les ressources humaines, financières et autres ;
 
(b) D'aider les différents secrétariats à s'acquitter des mandats confiés par les organes délibérants et à atteindre les objectifs définis dans les énoncés de mission des organisations avec plus d'efficience et d'efficacité;
 
(c) De promouvoir une plus grande coordination entre les organismes du système des Nations Unies;
 
(d)  De recenser les pratiques optimales, de proposer des repères et de faciliter l’échange d’informations dans l’ensemble du système. »
 
Travail du CCI :
 
Le CCI détient un mandat et une position uniques sur l’observation des problèmes transversaux/interdisciplinaires, et en tant qu’acteur du changement vers une plus grande efficacité administrative et une meilleure coordination des organismes du système des Nations Unies. Selon le mandat du CCI, le travail des inspecteurs consiste à :
  • Inspecter, évaluer et enquêter sur les opérations des organisations ;
  • Assurer aux Etats Membres que les activités entreprises sont efficaces en termes de gestion des coûts ;
  • Améliorer l’efficacité et augmenter la productivité ;
  • Mener des analyses de gestion des risques ;
  • Sélectionner et signaler les enjeux principaux et les zones à risque à l’intérieur des organisations et à travers le système des Nations Unies ;
  • Examiner l’exécution des programmes et les améliorations possibles ;
  • Développer l’harmonisation et la coordination entre les organisations ;
  • Proposer des repères et faciliter l’échange  d’informations ;
  • Identifier les problèmes spécifiques et inter-organisationnels pour lesquels l’intervention du CCI est bénéfique ;
  • Suivre la mise en oeuvre des recommandations ;
  • Assister les agences dans la simplification des règles et procédures, afin d’améliorer leur gestion et leur administration ;
  • Evaluer et conseiller les organisations sur leurs mécanismes de contrôle interne.

Le Corps commun se compose actuellement de 11 Inspecteurs nommés par l'Assemblée générale, secondé par un Secrétariat dirigé par le Secrétaire Exécutif du CCI. D’après les statuts du CCI, les inspecteurs ont les plus larges pouvoirs d’investigation dans tous les domaines qui peuvent influencer l’efficacité des services et le bon emploi des fonds et peuvent faire des enquêtes et des inspections sur place. Ils sont par ailleurs habilités à inspecter ou évaluer les activités des organisations participantes et à faire des recommandations visant à améliorer la gestion et les méthodes, et à assurer une plus grande coordination entre ces organisations.

 Le Corps commun rédige des rapports, des notes et des lettres confidentielles qui sont adressés à une ou plusieurs organisations ou à l’ensemble du système des Nations Unies.